logo-print

Home Saint-Tropez News Richard Orlinski

Richard Orlinski

Richard Orlinski

Richard Orlinski - Saint-Tropez 2019

Il faut toujours croire en ses rêves

Art

En signant notre première "une" de l'année, l'artiste témoigne de son attachement à une région où ses sculptures en bronze prennent corps. On le savait aussi DJ, on le découvrira bientôt en one-man-show !


Que ce soit dans l'espace public, sur un plateau de télévision, en galerie ou en boutique, tout le monde a déjà vu au moins l'une de ses œuvres. Probablement une version de son gorille à facettes Wild Kong, en quelque sorte sa marque de fabrique. Artiste populaire, Richard Orlinski est aussi un chef d'entreprise prospère. Lui, qui rêvait d'une audience à la Jeff Koons, emploie aujourd'hui deux cents personnes, dont une trentaine dans les Alpes-Maritimes. À Saint-Jeannet, sa fonderie Orlinski Factory produit tout un bestiaire de bronze dont près de cent marchands dispersent les tirages à l'étranger. Une réussite qui fait grincer des dents. On lui reproche soit une certaine facilité, soit un succès commercial qui, selon le site de cotation Artprice, le place en tête des artistes français les plus vendus dans le monde. Orlinski n'est pas Soulages ni Venet, même s'il collectionne à titre personnel Arman ou Ben Vautier. En marge des circuits traditionnels, il s'est imposé avec le soutien d'amateurs fortunés et peu férus d'avant-garde, « lassés, dit-il, qu'on leur impose ce qu'ils doivent acheter ».

© Var Matin

Facebook

Twitter

Instagram

Map

Photo library

Video Library

By continuing your navigation, you accept the use of third-party services that may install cookies Personnaliser