logo-print

Accueil Articles de presse Pampelonne forever

Pampelonne forever

30/08/2018 (archive)

Depuis plus de 60 ans, cette côte sublime, bordée de vignobles et de pinèdes est une des escales préférées des artistes et des personnalités en villégiature dans la presqu’île de Saint-Tropez. Retour sur les plus jolies images de farniente, de fête et de cinéma de ce lumineux paradis chromatique…

Welcome to Paradise

Si au cours des Années Folles, la Côte-d’Azur s’impose comme le lieu de vacances favori de la bourgeoisie internationale et des créateurs, la baie de Pampelonne, qui s’étend du Pinet à Cap Camarat, est un endroit sauvage, une terre lointaine lovée au coeur d’une garrigue hostile où ne s’aventurent guère que les chasseurs locaux. Tahiti Beach, le premier restaurant de plage du site, baptisé ainsi en référence au décor du film de 1937 tourné sur place « Aloha, le Chant des îles » fait figure de mirage dans ce paysage de bout du monde.


Ce n’est que bien plus tard, au début des années 50 que son avant-gardiste propriétaire, Félix Palmari, qui bâtira un empire (plage, hôtel, restaurant, boutiques…) au cours de ses cinquante ans d’exploitation, a l’idée géniale de réaliser une petite dizaine de « lits de plage » sur mesure pour le confort de ses clients.

LA BOHÈME AU SOLEIL
Le 15 août 1944, les américains débarquent dans la baie de Pampelonne. L’opération Dragoon, pilotée par le Général Patch est une réussite ! Quelques années plus tard, les artistes de Saint-Germain-des-Prés Françoise Sagan, Juliette Gréco, Roger Vadim, Boris Vian, tombent en amour, espadrilles aux pieds, pour la presqu’île de Saint-Tropez, vivant de romances, de poésie, de rires, de soleil, de parties de pétanques et de baignades dans les eaux limpides de la baie. Sur ce sable, encore très peu fréquenté, deux autres désormais célèbres établissements voient le jour, Moorea en 1952 et le Club 55 trois ans plus tard.


Créé par Geneviève et Bernard de Colmont, un ethnologue de renom, qui s’est illustré au cours de sa fantastique expédition en kayak sur les fleuves Green et Colorado en 1938, le petit cabanon accueille l’équipe de tournage du film Et Dieu créa la femme. L’actrice principale n’a que 19 ans et passe toutes ses vacances avec ses parents et sa soeur dans leur maison secondaire de Saint-Tropez, ce n’est pas encore une vedette, elle s’appelle Brigitte Bardot…

 

Sous l’impulsion de son ambassadeur Patrice de Colmont, père de la Nioulargue, prince paysan du Château de la Mole et défenseur de l’agroécologie, Le Club 55 reste aujourd’hui une maison familiale qui cultive depuis toute ces années l’art du bien recevoir dans l’esprit d’élégance de son créateur, « ici le client n’est pas roi parce qu’il est un ami », est plus qu’une devise c’est une véritable philosophie, que doivent partager les hôtes (jusqu’à 800 couverts quotidiens au plus fort de la saison) de cet Eden bleu ciel et blanc, qu’ils soient grands de ce monde, têtes couronnées, hommes d’état, businessmen, stars internationales ou monsieur et madame tout le monde…


LES ANNÉES D’INSOUCIANCE - LES PIEDS DANS LE SABLE
Pampelonne est également le lieu de fêtes qui feront date ! De celles de l’Epi Plage des sixties annexe estivale de l’Épi Club de Saint-Germain-des-Prés où dansent pieds nus BB, Annabel Buffet, Françoise Sagan, aux douches de champagne de la tapageuse Voile Rouge de Paul Tomaselli, adresse préférée des jet setteurs et des jolies filles, premier Beach Club de Pampelonne et premiers seins nus dès 1967 ! Des excentricités les plus folles comme « le Bal à Versailles », la fête costumée la plus chère de l’époque (dix millions de francs soit 1,5 million d’euros) que le prince de Lignac orchestra le 23 juillet 1988 sur le sable de Coco Beach pour son 70ème anniversaire, ou les nights party glamour avec le gotha de la mode et du cinéma organisées pour les birthdays du top model Naomi Campbell sous les sunlights de Nioulargo dans les années 2000… Pampelonne a connu des nuits aussi belles que les jours et cela continue aujourd’hui encore autour du bar et sur le dance floor des quartiers généraux des happy fews, de Nikki Beach, à Moorea, de Bagatelle à la toute récente Shellona…

LE CINÉMA, L’ART ET LE GLAMOUR
À LA PLAGE

La beauté de la plage de Pampelonne n’a bien sûr pas échappé aux réalisateurs de cinéma qui ont choisi ses rivages ensoleillés pour tourner les scènes majeures de leur film. Si le célèbre Et Dieu créa la Femme de Roger Vadim, tourné en 1956, a largement contribué à révéler la magie de Pampelonne et la beauté de Brigitte Bardot au monde entier, le cadre luxuriant du quartier du Pinet et la longue plage de Tahiti, a, rappelons-le, déjà servi de plateau de tournage vingt ans auparavant... Lointain prélude aux succès des sixties, du Saint-Tropez Blues avec « la fille aux yeux d’or » Marie Laforêt, au très classieux la Chamade (d’après le roman de Françoise Sagan) où Catherine Deneuve plus solaire que jamais se repose sous les parasols orange de la désormais célèbre maison de la famille Palmari. Deux décennies plus tard, en 1984, la beauté insolente de la jeune Valérie Kaprisky est révélée sur ces mêmes latitudes orangées par le succès public et critique de l’Année des Méduses, qui consacre Pampelonne comme paradis estival des plaisirs, bien avant l’an 2000, année de tournage d’un autre numéro un du box-office, La Vérité si je mens, tourné sur la terrasse de la Plage des Jumeaux.


La série des Gendarmes, plébiscitée par les familles, véhicule quant à elle dans toute l’Europe l’élégance des longues plages de sable de Pampelonne et les images des cultissimes chasses aux nudistes qui font rire les spectateurs aux éclats ! Depuis toujours, Pampelonne réussit le challenge de séduire toutes les générations !

 

Au fil des années, les artistes et les organisateurs d’événement de prestige ont choisi Pampelonne pour faire rayonner leurs manifestations. De l’Art à la plage lancée en 1994 par le collectionneur Enrico Navarra à la plage des Jumeaux de Jean- Claude Moreu, plage partenaire du Festival de Ramatuelle, aux expositions internationales de renom, la création a trouvé son nirvana baigné de cette lumière exceptionnelle tant louée par les impressionnistes. Au fil du temps, tous ces artistes, ont, chacun à leur manière, contribué à forger « l’esprit de Pampelonne »…


L’ESPRIT DE PAMPELONNE
Roland Bruno Maire de Ramatuelle depuis 2001 « L’esprit de Pampelonne est une subtile alchimie. Il y a, c’est évident, le génie des exploitants de plage, quelques-uns qui sont là depuis fort longtemps, d’autres beaucoup plus jeunes et qui ont aussi apporté du savoir-faire, des méthodes et des idées nouvelles. Il y a aussi, et c’est fondamental, le génie des lieux. Un vignoble magnifique, une arrière-plage sauvage, l’un des derniers milieux dunaires de Méditerranée occidentale, des espèces végétales extrêmement rares, et la dynamique du sable, les effets du changement climatique, la montée des eaux, les tempêtes…. Pour sauvegarder « l’esprit de Pampelonne », il faut se donner la peine de prendre en compte et de sauver tout cela…. »

Patrice de Colmont, propriétaire du Club 55 et conseiller municipal de Ramatuelle « Beaucoup de personnes importantes et célèbres du monde entier associées à une population de vacanciers plus traditionnelle se retrouvent chaque année sur le sable de Pampelonne au sein d’établissements reconnus pour leur grande diversité… Pampelonne doit rester ce qu’elle est devenue au fil des décennies et la mémoire du site ne doit surtout pas être effacée. Il faut maintenir et encourager la diversité de l’offre tout en préservant son cachet et l’environnement qui l’entoure… Les personnes qui font vivre le site doivent rester des artisans indépendants et non pas des directeurs anonymes qui varient selon l’humeur des actionnaires… Mon père me disait toujours : dans ce lieu d’exception qu’est la plage de Pampelonne, ton imagination pourra aller très loin mais agis toujours dans le respect du lieu et de ses habitants… »

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Personnaliser