logo-print

Accueil Articles de presse Articles de 2017 Fondation Brigitte Bardot

Fondation Brigitte Bardot

03/12/2019

PLUS QUE JAMAIS MOBILISÉE POUR LE BONHEUR DES ANIMAUX

Son livre

Après son « testament animal » paru dans son dernier livre «Larmes de Combat», Brigitte Bardot et les acteurs de sa Fondation se mobilisent plus que jamais autour des grandes causes, toujours malheureusement d’actualité, de la maltraitance animale.

Dans le cadre du Festival 16 Arts, Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez et Président de Saint-Tropez Tourisme, et Danièle Giazzi, maire du 16e arrondissement de Paris, Conseillère Régionale d’Île-de-France et Conseillère de Paris, ont inauguré l’événement « Brigitte Bardot du 16e à la Madrague ».

Orchestrée du 14 au 16 juin dernier à la mairie du 16e à Paris, l’exposition de photos de Léonard de Raemy, des clichés rares ou inédits réalisés par l’ami de la star, subliment la beauté naturelle et sensuelle de Brigitte. Une belle occasion de redécouvrir les actions de la Fondation Brigitte Bardot ainsi que les adorables frimousses des animaux destinés à l’adoption.

 

La FBB au secours des chats errants

Après avoir fait évoluer la législation afin que les chats stérilisés puissent être relâchés sur leur lieu de capture, la Fondation Brigitte Bardot mène depuis plus de 20 ans d’efficaces campagnes de stérilisation pour lutter contre la misère animale.

Depuis le début de l'année 2019, plus de 7 000 chats ont ainsi été opérés. Brigitte Bardot a écrit au ministre de l'Agriculture pour lui demander de mettre en place une campagne de stérilisation des chats sur l'ensemble du territoire français afin d'éviter leur prolifération incontrôlée.


 

Des cirques sans animaux sauvages

La Fondation part chaque année en campagne contre la détention d’animaux sauvages dans les cirques. Un grand nombre de vétérinaires, d’experts du comportement animal et de gouvernements du monde entier ont démontré qu’en raison des déplacements constants et de l’hébergement temporaire, le bienêtre des animaux sauvages est toujours compromis dans les cirques. Leur utilisation représente également un problème important pour la santé et la sécurité publiques. Pour faire écho aux demandes des citoyens, 354 communes françaises ont déjà pris position pour des cirques sans animaux.


En outre, sur les 28 États membres de l’Union européenne, 25 ont pris ou sont en voie de prendre des mesures visant à interdire la détention des animaux sauvages dans ces lieux. La France reste donc parmi les derniers pays qui n’ont pas légiféré dans ce sens… Continuons le combat !

2018

B.B


Depuis plus de 30 ans, Brigitte Bardot et toute l’équipe de sa fondation œuvrent sans relâche pour le respect des droits des animaux en France et dans plus de 70 pays du monde.
 


 

Non aux spectacles d’animaux !

L’exploitation animale sous toutes ses formes est un des grands combats de la Fondation Brigitte Bardot. Les conditions de vie des animaux dans les cirques sont inhumaines ! Ils sont enfermés dans des enclos étriqués ou des cages de transport d’où ils ne sortent que pour faire leur numéro de clown... Cet enfermement a des conséquences physiques et psychologiques dévastatrices. Brigitte Bardot s’est récemment révoltée médiatiquement de la venue du cirque Muller à Gassin : «Je demande au maire de ne plus accepter les cirques avec animaux. Même le cirque Joseph Bouglione vient d’annoncer qu’il ne présentera plus de numéros avec animaux. Que les autres aussi prennent le pli ! C’est un spectacle dégradant, triste et qui n’apporte aucune vision de ce qu’est l’animal...», «nous sommes bien évidemment pour que les cirques puissent vivre, mais sans animaux. De plus en plus de pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Costa Rica, Danemark, Finlande, Inde, Israël, Liban, Portugal, Singapour, Suède, Mexique...) ont pris des mesures pour limiter et même interdire la présence d’animaux dans les cirques. Des villes françaises suivent le même mouvement» explique Christophe Marie le Directeur du Pôle Protection animale de la fondation. Dans la région Provence-Alpes Côte d’Azur plusieurs communes se sont courageusement prononcées en faveur de ce combat, citons Roquebrune-sur-Argens, Saint-Raphaël, Villecroze, Villeneuve-Loubet, Carros, Vence...
L’animal est encore trop souvent rendu esclave pour amuser l’homme (cirques, zoos, delphinariums, montreurs d’ours...) et parfois torturé à mort dans des arènes (corridas, combats de coq...). La fondation n’a de cesse de dénoncer ces pratiques honteuses.
 


 

L'adoption

N’achetez pas d’animaux, adoptez-les !
Tel est le cri du cœur de Brigitte Bardot. Alors que les refuges français sont plus saturés que jamais, l’adoption reste le moyen le plus sûr de lutter contre la maltraitance animale.
Elle favorise aussi une démarche citoyenne écoresponsable qui tend heureusement désormais à se développer. Tous les animaux proposés à l’adoption par la Fondation Brigitte Bardot sont stérilisés, identifiés et en bonne santé. Si vous souhaitez adopter un adorable compagnon à quatre pattes et lui offrir une vie décente, contactez le service adoption au 01 45 05 14 60.

 
© Textes et photos : Saint-Tropez Tourisme 2017
 
Fondation Brigitte Bardot
28 rue Vineuse
75116 Paris
www.fondationbrigittebardot.fr
fbb@fondationbrigittebardot.fr

 

 


 

 

► Hors-série l'Info Journal - 30 ans  de combat à lire ici 

 

 

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Personnaliser