logo-print

Accueil Articles de presse Articles de 2019 Le Saint-Tropez de Bernard Buffet

Le Saint-Tropez de Bernard Buffet

09/10/2019

L’ÉPURE DU BONHEUR

L'artiste

En 1958, au coeur des douces années d’insouciance du Saint-Tropez-des- Prés, Annabel Schwob et Bernard Buffet tombent amoureux sur la terrasse du bar de La Ponche. La presqu’île inspirera nombre de leurs créations artistiques dont ces lithographies originales de Bernard Buffet mises en scène cette saison au Château de la Messardière par la Galerie Estades, spécialiste de l’oeuvre de l’artiste…



Cette exposition qui fera date présente quatorze lithographies originales de Bernard Buffet créées en 1979 à Paris au coeur de l’Atelier Mourlot.

Le village, le ciel et la mer

« Le village de Saint-Tropez, Les toits de Saint-Tropez, Le quai et l’Escale, le port des pêcheurs, Le Café des Arts, Saint-Tropez les toits et la baie, Saint-Tropez place de l’Ormeau, Lys et iris, Saint-Tropez, Le clocher et la place de l’Ormeau, baigneuses à Tahiti, Chris-craft et riva Saint-Tropez, dériveurs sur la plage des Graniers… », telles sont les oeuvres présentées à Saint- Tropez jusqu’à la fin octobre. « Nous retrouvons ce fameux bleu outre-mer profond qui marque les toiles de l’artiste. Les plages, l’azur des flots, les petits ports de pêche …


Les tuiles de Saint-Tropez sont d’une brillance superbe comme pour offrir à la Provence un visage joyeux et masquer une certaine morosité intérieure… » expliquent les experts de la Galerie Estades.

 

Bernard Buffet peintre du Saint-Tropez-des-Prés

Toutes ces images tellement éloignées des visions impressionnistes de la presqu’île mettent en perspective l’amour de l’artiste pour Saint-Tropez, escale des jours heureux en famille avec Annabel et les enfants (Virginie, née en 1962, Danielle, née en 1963, et Nicolas, né en 1971).


En 1958 à Saint-Tropez, le photographe Luc Fournol présente son amie la mannequin et chanteuse Annabel Schwob de Lur, au peintre Bernard Buffet qui vient de quitter l’homme d’affaires Pierre Bergé.

Annabel

L'allure androgyne d'Annabel, figure de Saint-Germain des Prés et amie de Françoise Sagan et de Juliette Gréco, lui fait tourner la tête. À cette période, Bernard, âgé de trente ans à peine est déjà célèbre depuis une dizaine d’années. Le 12 décembre 1958, il épouse sa nouvelle muse à Ramatuelle, dans la plus grande discrétion. Annabel évoque son bonheur dans son livre « Saint-Tropez d’hier et d’aujourd’hui » publié en 1981 : « Notre amour est né à Saint-Tropez… Je sais pourquoi j’aime les arbres, les mâts de bateaux…». Simone Duckstein, qui raconte avec tendresse les belles années du Saint-Tropez d’après-guerre dans son livre « Hôtel de la Ponche, un autre regard sur Saint-Tropez », nous livre ses souvenirs d’enfant : « Annabel est arrivée la première, avec son amie Juliette Gréco, elles vivaient toutes les deux à bord d’un pointu sur la plage de la Ponche… En 1955, Françoise Sagan passe son premier été à Saint-Tropez, Bernard découvre le village dans le sillage de son amie et de leur joyeuse bande, l’hôtel n’est pas encore construit, mais le bar de ma mère est leur quartier général… Le couple achète d’abord une maison proche du centre historique avant de se fixer au coeur du quartier de la Ponche, dans un bel appartement de la rue des Remparts (NDLR EN 1975).


Lorsque Bernard décide de s’installer dans le Haut Var, Annabel continue de rester fidèle à Saint-Tropez, je me souviens de son séjour parmi nous quinze jours à peine avant sa disparition » (NDLR en 2005). À la suite de ses dernières volontés, ses cendres furent dispersées au large de la plage de la Ponche…

 

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Personnaliser