logo-print

Accueil Saint-Tropez News VIP Guillaume Canet

Guillaume Canet

Guillaume Canet

à Saint-Tropez

Guillaume Canet et le show-business au Horse Show de Ramatuelle

Sport

es premières épreuves du Longines Athina Onassis Horse Show ont débuté hier dans un cadre idyllique. La compétition est toujours aussi resplendissante.

Lorsque nous sommes arrivés ce jeudi sur le site de l’Épi, alors que la chaleur de la mi-journée régnait déjà sur les lieux, c’est une chanson du Boss qui résonnait au cœur du village du Longines Athina Onassis Horse Show.

Born in the USA, rien de moins, comme pour saluer la présence de la fille de Bruce Springsteen, Jessica, dans la compétition. à moins que le son ne porte jusqu’à la plage de l’Épi, toute proche, désormais propriété de Franck McCourt, l’Américain également à la tête de l’OM...

Quoi qu’il en soit, avec ces décibels et cette immense installation sortie de terre sur le parking de l’Épi, le contraste était saisissant. Pour trois jours seulement, l’arrière-plage de Pampelonne a pris des airs de stade équestre dernier cri, véritable écrin pour accueillir les meilleurs chevaux et cavaliers du monde. écrin, le terme n’est pas galvaudé, car au Longines Athina Onassis Horse Show, tout respire le luxe, la beauté, voire la volupté.

Un pur régal

On croise au hasard dans les immenses espaces ouverts seulement aux VIP de jeunes et fiers capitaines d’industrie aux costumes sur mesure, des élégantes qui ressemblent étrangement à celles que l’on retrouve dans des événements similaires, à Monaco ou Cannes, et, bien sûr, le long cortège des inévitables personnes se greffant sur la manifestation comme les mouches sur les crinières des chevaux.

Théâtre, ou plutôt commedia dell’arte, car ici, ce sont beaucoup d’Italiens qui travaillent, avec leur sens inégalable de la débrouille et de l’efficacité.

Hors du temps

Le show en est un, un vrai, avec ses installations au top, ses boutiques de luxe, son restaurant chic et l’impression d’être ailleurs pour quelques heures ou quelques jours. On se doute bien que le budget de ce tournoi équestre doit être colossal, mais quand on aime on ne compte pas, et c’est tant mieux pour l’économie locale.

Les passionnés de chevaux, eux, se régalent, car ici, les meilleurs sont là et les concours s’enchaînent plus vite que les coupes de champagne dans les tribunes. Que du plaisir, accoudé à la balustrade devant la piste principale, avec ces équidés à la robe lustrée passant les obstacles avec force dextérité, pendant que le babil du public se poursuit à l’ombre du soleil printanier. Hors du temps. 


© Guillaume Canet était en selle ce jeudi au Horse Show.  Photo JMR - Article Var Matin

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Personnaliser