logo-print

Accueil Saint-Tropez News VIP Alain Souchon

Alain Souchon

INTERVIEW. Avec son fils Pierre, Alain Souchon travaille à son nouvel album

INTERVIEW

Alain Souchon planche sur un nouvel album solo. Et travaille de plus en plus avec ses deux fils, également musiciens. A Vence, ce jeudi 19 juillet, il sera avec l’aîné, Pierre, en ouverture des Nuits du Sud. Avant de retrouver Voulzy pour deux concerts des 1000 choristes à Cannes. Les Souchon père et fils sont à la une de notre magazine Week-End, ce vendredi 13 juillet.

Dix ans qu'Alain Souchon n'avait pas fait d'album solo inédit. Que les amateurs se rassurent: le prochain est pour bientôt. L'ultramoderne solitaire est en plein boulot.
Depuis 2008 ceci dit, Souchon n'a pas chômé. Entre autres, un album de reprises, un disque et une tournée avec son double excentrique Laurent Voulzy, et le troisième volet de la comédie musicale Le Soldat rose avec ses deux fils, Pierre et Charles (dit Ours).
Le chanteur de 74 ans travaille d'ailleurs de plus en plus avec ses deux garçons.
Ce sont eux aussi, qui ont supervisé le double album hommage à leur père Souchon dans l'air, dont le second volume vient de sortir.
Et jeudi 19 juillet, à Vence, c'est avec Pierre, l'aîné, qu'Alain Souchon fera l'ouverture du festival Les Nuits du Sud.
Une date comme ça, "pour le plaisir d’être ensemble". Sans tournée ni disque à vendre.
Un concert qui méritait bien une rencontre.
On a retrouvé père et fils à Paris, dans un café au célèbre passé littéraire. La Souche –comme il est souvent surnommé– serait-il un habitué?
"Non, c'est la première fois que je viens. Je n'aime pas trop manger, boire non plus, alors, les cafés..."
Un Perrier pour le fiston. Et pour papa, une grenadine. A la paille évidemment. C'était donc vrai, il a dix ans.

Pourquoi ce concert?
Alain Souchon: Comme ça. Je suis en train d'écrire des nouvelles chansons donc je ne fais rien d'autre, mais, quand j'ai l'occasion de chanter avec mes gars, je le fais.
Pierre Souchon:  C'est Gaël Faure, qui est programmé ce soir-là, qui nous a proposés.
On s'était retrouvés ensemble sur des concerts caritatifs, comme la tournée des Colibris, le mouvement lancé par Pierre Rabhi, ou le concert que j'organise chaque année en faveur de la recherche contre Alzheimer, où l'on chante avec mon père et mon frère.

Et sur scène, qu'est-ce que ça va donner?
Pierre: En principe, il y a mon frère avec nous, on se mélange.
A Vence, il ne sera pas là, alors je vais rajouter quelques titres de mon répertoire.
Je fais un petit préambule au concert de mon père, qui aura un esprit un peu best of.

pierre souchon: "j'ai assumé mon nom et je fais des choses moins différentes, donc on me compare beaucoup à mon père Mais je ne le regrette pas"

Alain, quel regard portez-vous sur la carrière de vos deux fils?
Alain: Pas très objectif. Je suis bluffé par leur talent!
Musicalement, ils sont beaucoup plus forts que moi, beaucoup plus dans leur époque.

Parce que vous, vous êtes où?
Alain: Moi j'ai été élevé dans les années cinquante, soixante.
On était influencés par Bob Dylan, les Rolling Stones, Léo Ferré, Guy Béart, Georges Brassens.
Eux, c'est plus France Gall, Michel Berger...
Pierre: Mais on se retrouve sur plein de terrains artistiques. On a une même sensibilité.
On se fait découvrir des choses.

Et quand son père s'appelle Souchon, ce n'est pas risqué d'être chanteur?
Pierre: Si! Il ne faut pas le faire... Vaut mieux être concessionnaire ou élagueur.
Mais c'était une évidence. Au même titre que Matthieu Chedid avec qui j'ai commencé, que Thomas Dutronc, que Julien Voulzy avec qui j'ai fait un groupe [Les Cherche Midi, ndlr].
On retrouve ça dans d'autres métiers, les avocats, les artisans...
Alain: Les trapézistes!
Pierre: Mon frère a pris le nom Ours, qui l'a un peu protégé, et il fait des choses plus éloignées de mon père.
Moi, j'ai assumé mon nom et je fais des choses moins différentes, donc on m'y compare beaucoup.
Mais je ne le regrette pas.
Il est plutôt aimé, les gens n'ont pas trop envie de lui casser la gueule!

© Article de Var Matin

 

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies Personnaliser