logo-print

Accueil Personnes à mobilité réduite (PMR)

Personnes à mobilité réduite (PMR)

 

Télécharger le guide complet des personnes à mobilité réduite à Saint-Tropez

 
 
Cette visite de la ville est une première approche afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de découvrir le village de Saint-Tropez. Vous êtes libre d’élargir la visite proposée selon vos envies et vos aptitudes. Vous trouverez des informations concernant l’histoire de Saint-Tropez dans notre brochure Destination.


Première Partie : Le Port

Parking du Nouveau Port (N°1)
Le Parking du Nouveau Port est situé à l’entrée de la ville de Saint-Tropez. Vous êtes à seulement 5 min du vieux port de Saint-Tropez. Le cheminement pour le rejoindre est pratiquement plat.  (pour plus de renseignements – Parking du port : 04 94 97 74 99).

L’Ancienne Gendarmerie - Musée de la Gendarmerie et du Cinéma (voir le document à télécharger page 7 ci-dessus pour les conditions d'accès) (N°2)
Le bâtiment de l’Ancienne Gendarmerie à Saint-Tropez est un lieu incontournable pour tous les cinéphiles. C’est en 1964 que Jean Giraud réalise le film « Les Gendarmes de Saint-Tropez » avec l’acteur français Louis de Funès (1914-1983). Le film rend le bâtiment « l’Ancienne Gendarmerie » célèbre partout dans le monde. 

Le Port de Saint-Tropez (N°3)
En venant du Parking du Nouveau Port, vous arrivez sur le quai de l’Epi. De là, vous avez une vue magnifique sur le vieux port et les contours du village. 
Sur le port, vous pourrez vous balader le long du quai, à plat, (quais dallés) pour voir les bateaux de luxe ou vous poser à la terrasse d’un bar-restaurant face à ces yachts. Vous y trouverez également un grand nombre de restaurants et de commerces. 
Vous pouvez longer tout le port, en quittant le parking, dans l’ordre suivant : Quai de l’Epi, Quai H. Bouchard, Quai Péri, Quai Suffren Quai Jean Jaurès, Quai F. Mistral, Môle Jean Réveille et Quai d’Estienne d’Orves. Aujourd’hui un port de plaisance, il était autrefois un port de commerce, mais aussi de constructions navales et de pêche. Après la deuxième guerre mondiale, le port a été entièrement reconstruit à l’identique. 

Le Musée de l’Annonciade (N°4)
Actuellement, le musée n’est pas accessible aux personnes en chaise roulante car il ne dispose pas d’ascenseur ou de rampe d’accès adaptés.

Les Artistes du Port (N°5)
Sur le port, environ 25 artistes et marchands présentent leurs œuvres hors de leurs galeries d’art. Les artistes et vendeurs installent les œuvres et chevalets sur le quai du vieux port. Ces tableaux sont donc facilement visibles lorsqu’on circule en fauteuil roulant.

La Statue du Bailli de Suffren (N°6)
Sur le vieux port se trouve la Statue du Bailli de Suffren inaugurée en 1866. Cette statue est composée du bronze provenant des pièces d’artillerie prises à l’ennemi et offertes par Napoléon III. Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez fut un temps Commandant-en-Chef des armées navales.

Le Môle Jean Réveille sur le vieux port  (N°7 et N°8)
Les toilettes aménagées pour les personnes en chaise roulante se trouvent également sur le port (côté Môle Jean Réveille, Quai F. Mistral). Plus loin, derrière le Môle Jean Réveille (reconstruit en 1950 et prolongé au moment de la création du Nouveau Port de plaisance en 1966) et à côté de la Tour du Portalet (XVème siècle), vous avez une petite place pavée, le Pré des Pêcheurs, qui vous donne une vue splendide sur la mer. La Tour du Portalet construit en 1550 représente une tour des anciens remparts de la ville. 

Retour vers le centre pour accéder au centre historique et aux rues commerçantes.
 
 

Deuxième Partie : Vieux Village

Marché aux poissons (N°9)
Derrière l’Office de Tourisme de Saint-Tropez se trouve le marché aux poissons qui a lieu tous les jours. Les pêcheurs de Saint-Tropez proposent des poissons du Golfe de Saint-Tropez qui servent pour réaliser des recettes provençales comme la bouillabaisse ou l’anchoïade. 
Le bâtiment qui abrite le marché aux poissons a fait partie des remparts de Saint-Tropez. Il est la porte d’entrée qui donne accès au vieux village.

Place aux Herbes (N°10)
La Place aux Herbes est le premier lieu du marché de Saint-Tropez. Jusqu’au XVIIIème siècle, la quatrième tour des remparts du village, la tour du Port, se trouve sur cette place. En 1905, le peintre Charles Camoin immortalise la place sur la toile intitulé « Place aux Herbes » (1905). Cette peinture appartient à la collection du Musée d’Art Moderne L’Annonciade (cf. N°4). 

Place de la Mairie (N°11)
En traversant la rue du Cépoun Sanmartin vous arriver sur la place Garezzio. Cette place porte le nom de l’italien Raphaël de Garezzio qui est venu en 1470 sur la demande du baron de Grimaud Jean de Cossa avec 21 familles italiennes à Saint-Tropez pour repeupler et refonder le village. 
Le grand bâtiment en pierre qui surplombe la place Garezzio est le Château Suffren, le plus ancien bâtiment de Saint-Tropez qui date du Moyen-âge. Le bâtiment était la demeure de la seigneurie de Saint-Tropez, titre qui échut en dernier lieu à la famille de Suffren (cf. N°6).
Pas loin de cette place en direction de la mairie vous pouvez percevoir à votre droite en haut des escaliers une porte en bois sculpté en style swahili d’Afrique orientale, la porte de Zanzibar. Cette porte ramenée par le capitaine tropézien Justin Cérisola de l’Afrique témoigne du prestigieux passé maritime de Saint-Tropez.
Un peu plus loin, le chemin pavé vous amène au bâtiment de la mairie de Saint-Tropez qui est construit en 1872 sur l’emplacement de la Glaye, la première église de Saint-Tropez (le mot glaye signifie en dialecte génois église). Une salle dans le bâtiment de la mairie et aussi la plage derrière la mairie portent toujours ce nom.

La Ponche (N°12)
En montant la rue de la Ponche vous allez traverser la Porte du Revelen (16e siècle). Sur la place du Revelen se trouve La Ponche, l’hôtel-restaurant de la catégorie 4 étoiles qui était fréquenté dans le passé par des nombreux artistes et célébrités comme Pablo Picasso ou Brigitte Bardot. C’est la plage de la Ponche où était tourné le film « Et Dieu … créa la femme » en 1955 avec Brigitte Bardot. La ponche est un mot provençal (pouncho) et signifie la pointe.

Vous pouvez retourner sur le vieux port soit par la rue du Cépoun Sanmartin et le marché aux poissons soit par la petite rue à coté du Château Suffren (conseillé uniquement hors saison car le trottoir est très étroit).
 


 
Troisième Partie : centre ville et  rues commerçantes

Rue Clémenceau (N°13)
La rue George Clémenceau vous amène du port sur la Place des Lices. C’est une ruelle piétonne très commerçante (boutiques de vêtements, de décoration, de bijoux et des spécialités provençales) qui monte légèrement. La rue se trouve dans l’ancien quartier des jardins privés, la Bourgade. Les jardins privés étaient crées par les Tropéziens au 16ème siècle et existent encore aujourd’hui derrière les façades des maisons. Toutes les petites ruelles de la Bourgade qui partent de la rue Allard en direction de la Place des Lices portent les noms des anciens métiers (Tisserands, Charrons).

La rue Allard
La rue Allard est une rue commerçante qui est seulement en partie accessible en chaise roulante car les trottoirs sont assez étroits (fortement déconseillé en saison estivale, les trottoirs étroits obligent parfois de descendre sur la route). Le nom de la rue provient du général tropézien Allard, membre de l’armée napoléonienne. Après avoir démissionné, il part aux Indes et forme une armée de 80 000 hommes sous Rajah du Penjab dont il épouse la nièce Pan Dei. Leur maison familiale sur la rue Gambetta construite en 1835 est transformée en hôtel particulier de style indien, le « Pan Dei Palais ».

La Tarte Tropézienne - place des Lices (N°14)
Alexandre Mika, d’origine polonaise, arrive pendant les années 50 en France et ouvre à Saint-Tropez une boulangerie où il propose un délicieux gâteau à la crème de son invention (et dont la recette est tenue secrète !). Pendant le tournage du célèbre film « Et Dieu … créa la femme » avec Brigitte Bardot en 1955, Mika devient le traiteur officiel de l’équipe du film. Selon une anecdote, c’est Brigitte Bardot qui a baptisé ce fameux gâteau « La Tarte Tropézienne ».
La boulangerie « La Tarte Tropézienne » sur la place des Lices est accessible en chaise roulante (porte d’entrée de deux volets qui s’ouvrent).

Le marché provençal (N°15)
La Place des Lices est la place principale de la ville où les gens jouent habituellement aux boules. Tous les mardis et samedis matins, vous pouvez visiter le marché provençal de Saint-Tropez sur la Place des Lices. Vous pouvez circuler entre les stands qui vendent des produits typiquement provençaux. Le sol est parfois accidenté (embourbé par temps de pluie) et il n’est pas toujours aisé d’avancer en chaise roulante. 

Place de la Garonne et rue Sibilli (N°16)
La rue Sibilli est une rue très commerçante avec des boutiques de luxe. Elle vous ramène de la Place des Lices au vieux port. Le nom de la place dérive du nom du ruisseau Garonne qui a existé autrefois à cet endroit.
 

En voiture


La Citadelle (N°17)
La Citadelle est un autre lieu incontournable de Saint-Tropez. De la place des Lices emprunter la montée Ringrave. Cependant la pente est assez raide et l’accès est donc difficile. Cela à partir de n’importe quel point du village. 
Si vous voulez visiter la Citadelle, appelez au numéro 04 94 97 59 43 (accueil Citadelle) pour réserver une place de parking à l’intérieur du monument (seulement les personnes handicapées ont le droit de se garer à l’intérieur de la Citadelle).
Sur la colline de la forteresse vous avez une vue magnifique sur le Golfe de Saint-Tropez, la ville et les plages. En 1602, l’architecte Raymond de Bonnefons commence la construction d’une grande tour de défense sur la colline des Moulins à Saint-Tropez. Dans les années 1620-1630, la grande enceinte qui entoure la Citadelle est achevée.
 

Facebook

Twitter

Instagram

Table d'orientation

Photothèque

Vidéothèque